Vous êtes ici : Teemster Conseils aux Dirigeants Management : Le Bien et le Mal existent ils ?

Management : Le Bien et le Mal existent ils ?

Peut on être juste et rentable ?

En Management, la morale a un prix

 

La remise en question est une qualité, en Management pas toujours

 

Dans notre société, il faut être capable de questionner ses agissements, de reconnaître ses torts pour être considéré comme une bonne personne. Dans l’entreprise, c’est le résultat qui compte, le marché qui arbitre et les Clients qui supportent, ou pas …

Au cinéma, c’est le lot de la plupart des héros. Ces hommes et femmes, qui œuvrent contre l’ordre établit afin de faire prévaloir l’éthique, sont généralement le fruit d’une remise en question. L’univers professionnel propose un écosystème beaucoup plus violent que le plus violent des Films … Le Manager n’a jamais droit à plusieurs prises, c’est du live

Le bien étant par définition le contraire du mal, pour agir correctement il est donc nécessaire de constamment s’interroger sur la nature de son action.
Pour cela il faut être capable de s’écarter de ses déterminismes sociaux, religieux, culturels, etc… et de ces états d’âmes. Un Bon Manager est malheureusement un animal à sang froid

Par exemple, en Recrutement, on va toujours Recruter le Candidat le plus rentable, aux dépends du plus sympa … pas sympa mais économiquement ça tient la route

Management : Le Bien et le Mal existent ils ?

Une norme devrait être observée d’un œil critique, quel que soit ce que l’on risque si on ne s’y conforme pas

L’insubordination est une faute, la remise en question du Management est déconseillée, le pas de vague suggéré

En fait, aucun dirigeant ne désire un employé, Manager ou Managé, qui remette en question la déontologie du groupe, la Stratégie de l’Entreprise ou son mode de fonctionnement.

Dans le monde du travail, « quelqu’un de bien », selon l’expression courante, est quelqu’un qui effectue les tâches qu’on lui attribue sans poser de difficultés.

Lorsque vous lancez le Recrutement d’un nouveau Manager, vous attendez un Mikhaïl Michoustine, pas un Talleyrand, pourtant vous voulez sincèrement un collaborateur éthique.

Mais avec lequel de ces deux hommes préférez-vous travailler ? Celui qui reste fidèle à un dirigeant politique depuis des années, et lui permet de ne jamais perdre le pouvoir, ou celui qui osait tenir tête à Napoléon, par amour pour la France ?

Management : Le Bien et le Mal existent ils ?

 

L’éthique universelle n’existe pas, l’intérêt économique fixe toujours la morale 

 

D’un lieu à un autre, d’une époque à une autre, la morale n’a jamais été la même. Une entreprise est une société à part entière, ce n’est pas un hasard s’il s’agit d’un synonyme. Son éthique est personnelle, mouvante et dictée par les impératifs du marché. On ajuste les effectifs (oui on vire…) mais on ne s’affaibli pas :)

Il peut être bénéfique pour le dirigeant de recevoir des critiques constructives venant d’employés ayant une vision différente sur l’entreprise, mais il n’est pas envisageable de tolérer des insubordinations, la frontière est mince …

Là où une société humaine existera toujours, sous une forme ou une autre, une entreprise peut disparaître.

Et c’est le Manager qui arbitre …

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre téléphone (obligatoire)

Sujet

Votre message

Captcha

Partager l'article :



Tu Recrutes, Tu Cherches un Job ? #Teemster - Solutions Recrutement Fonctions Commerciales


Copyright Teemster, Tous Droits Réservés 2016