Vous êtes ici : Teemster Recrutement de Commerciaux Tout ce qu’il ne faut (vraiment) pas dire durant un entretien

Tout ce qu’il ne faut (vraiment) pas dire durant un entretien

Cette fois c’est bon ! Le mail tant attendu nous a informé que notre candidature pour un poste de cadre commercial avait été retenu; la prochaine étape, c’est l’entretien de recrutement, une phase cruciale pour parvenir jusqu’aux portes de l’entreprise. Les conseils ne manquent pas pour se préparer au mieux, mais bien souvent il est encore préférable de savoir par où il ne faut surtout pas commencer sous peine d’élimination précoce. Il est donc temps de faire la liste des « epic fails » qu’on ne veut et qu’on ne doit surtout pas reproduire, au risque d’une grave crise d’ego :

  • « Parlez-moi de vous » : la phase aurait du sens…si elle était prononcée par le recruteur ! Le candidat doit se renseigner un minimum sur la société qu’il convoite et ne pas formuler de questions laissant entendre qu’il n’a pas effectué le moindre effort de recherche. Eliminatoire à 100% Recruter un bon Commercial , c’est recruter un candidat curieux !!
  • « Je ne m’entendais pas trop avec mon ancien patron » ou bien encore « Tout ne s’est pas très bien pensé dans mon ancienne entreprise »; franchement ? Comment le recruteur pourrait même commencer à accorder la moindre confiance si les premiers mots du candidats concernent des soucis avec une précédente société ? Il vaut mieux remiser les problèmes à la cave, sauf si l’employeur a eu vent de certains « retours », auquel cas il est bien sûr autorisé (voire conseillé) de se défendre et de se justifier; sinon, restons positif et souriant…
  • « Je me sens un peu nerveux ! »; quand on dit ce genre de chose, c’est que souvent, ça se voit déjà ! Cela s’appelle donc de la redondance, et ce n’est pas du meilleur effet; mieux vaut tenter de compenser les signes de sa nervosité par d’autres signes qui donneront l’’impression d’être décontracté…même si ce n’est qu’une attitude pour donner le change alors qu’on souhaite s’envoler par la fenêtre la plus proche.
  • « Je suis prêt à faire n’importe quoi pour obtenir ce Job ! »; manque de bol, on a pas été appelé pour n’importe quoi ou n’importe quel job, mais pour un seul en particulier, celui auquel on a postulé avec un joli CV. Attitude « larbin » : éliminatoire à 120% ! Sinon, montrer sa motivation est une bonne chose, mais on a dit la motivation, pas la boîte à cirage…
  • « Je sais que je n’ai pas trop d’expérience mais… »; mais non, pas du tout, même sans expérience on n’est pas là pour se rabaisser et jouer l’humilité comme s’il fallait passer sous la porte; chacun a des atouts à faire valoir haut et fort, y compris le plus débutant des débutants. Et puis, le manque d’expérience professionnelle se voit déjà dans le CV et donc, l’employeur est déjà au courant, non ?

Voilà donc déjà quelques conseils vraiment « de base » pour bien démarrer sa préparation d’entretien, mais la liste n’est bien sûr pas exhaustive; il faut aussi éviter de trop se mettre en avant, de jouer l’originalité à fond lorsque l’entreprise demande un profil bien cadré (« je sais penser en dehors des cadres ») et surtout, surtout, ne jamais demander le nombre de jours de vacances que l’on peut prendre à l’année… JAMAIS ! :)

 

 

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre téléphone (obligatoire)

Sujet

Votre message

Partager l'article :




Copyright Teemster, Tous Droits Réservés 2016