Vous êtes ici : Teemster Tendances du Recrutement Techniques de recrutement : Quand l’Intelligence artificielle aide au recrutement

Techniques de recrutement : Quand l’Intelligence artificielle aide au recrutement

L’intelligence artificielle s’invite désormais dans les bureaux et sur les postes de travail de tous les Cabinets de Recrutement. Le rapport Deloitte 2017 sur les tendances du Capital Humain nous informe que 41 % des employés interrogés ont obtenu des progrès significatifs dans leur travail grâce aux technologies de l’IA (logiciel expert, outils métier sous Machine-Learning, Assistants vocaux, etc.). C’est beaucoup.

Techniques de recrutement : quand l’Intelligence artificielle aide au recrutement

L’influence grandissante des outils d’IA s’étend aussi à la recherche de poste : une étude d’Allegis Global Solutions datant de 2017 conclut de façon étonnante que 60% des candidats à un poste se disent extrêmement ou assez à l’aise lorsqu’il s’agit d’interagir avec des applications d’intelligence artificielle destinées à faciliter les premières étapes des procédures d’embauche (entrainement à l’entretien de recrutement par exemple). 39% des candidats avouent cependant qu’ils n’apprécient pas que des IA soient utilisées pour tester leur compétence. Aider oui, évaluer non.

Dans le monde réel cependant, ce sont souvent les solutions hybrides, celles mélangeant l’IA et les techniques plus traditionnelles d’embauche, qui prédominent, ainsi que le confirme Fred Schebesta, co-fondateur du site finder.com  et recruteur à ses heures ; rien ne semble encore vraiment remplacer l’entretien en tête à tête lorsqu’il s’agit de finaliser une embauche, aussi bien du côté du candidat que du recruteur/chasseur de tête. « C’est dans les vieux pots … » on connait la chanson ;)

Mais l’IA peut surtout faciliter la recherche efficace du bon profil…ou de la bonne entreprise pour les candidats ; un outil comme ZipRecruiter s’appuie sur des technologies d’IA pour optimiser le « matching » profils-entreprises…avant de passer la main à des processus d’embauche plus classiques. L’IA de la startup Mya Systems automatise ainsi les premières étapes de la recherche de profils (sourcing, planification des rendez-vous, etc.), mais les candidats peuvent toutefois lui poser quelques questions sur les postes recherchés. On ne devrait donc jamais avoir peur des IA dans l’entreprise (ou presque) : elles travaillent avant tout pour nous… ; et puis, ce n’est pas demain la veuille que C3PO remplacera un bon commercial…

 

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre téléphone (obligatoire)

Sujet

Votre message

Partager l'article :




Copyright Teemster, Tous Droits Réservés 2016