Vous êtes ici : Teemster Conseils aux Dirigeants Recruter malin selon Steve Jobs

Recruter malin selon Steve Jobs

S’il y a bien un entrepreneur qui a su s’entourer de collaborateurs d’exception, cet homme là, c’est Steve Jobs. Le co-fondateur d’Apple, homme de vision s’il en est, ne suivait qu’une seule règle lors du recrutement de nouveaux salariés ou collaborateurs : embaucher les meilleurs, sans aucune concession. Lorsqu’il était en charge des principaux projets chez Apple ou ailleurs (le premier Mac, le Next Computer, l’iPhone), Steve Jobs s’est toujours attaché à embaucher lui-même la crème de la crème, sans aucun filtre, histoire que le futur salarié comprenne bien où il allait mettre les pieds.
A la fin de sa carrière, Steve Jobs avait supervisé environ 5000 entretiens d’embauche; combien de patrons de grosses sociétés américaines ou françaises peuvent en dire autant ?  Dans son ouvrage « Diriger Apple avec Steve Jobs », l’ancien Senior Vice President d’Apple Jay Elliot a détaillé quelques unes des stratégies d’embauche de l’homme au col roulé. 
Ainsi, Jobs partait du principe que « l’écart de niveau entre ce qu’une  personne « moyenne » pouvait accomplir et ce que la meilleure personne pouvait accomplir est de l’ordre de 50 à 100 contre 1 ». Ces salariés A+ non seulement n’ont pas besoin d’être supervisés à chaque minute, mais ils peuvent ensuite eux même « cornaquer » efficacement des équipes de salariés de moindre niveau, poussant ces derniers dans leurs ultimes retranchements de façon à obtenir d’eux le meilleur, une fois encore. 
Mais comment faire pour recruter ces salariés premium ? Comme Steve Jobs, il faut déjà être convaincu que recruter les meilleurs est la chose la plus importante à faire pour un chef d’entreprise. Et lorsque l’entreprise est de petite taille, toues les décisions deviennent cruciales, ce qui rend la recherche de salariés A+ tout aussi cruciale. Il s’agit donc en fait de bâtir son propre système de recrutement des meilleurs comme s’il s’agissait d’un objectif stratégique de la société (note : C’EST l’un des objectifs stratégiques de la société). 
Dans ce contexte, l’évaluation du candidat ne peut pas reposer sur des questions standards; lorsqu’on recherche l’exceptionnel cela signifie que l’on doit s’intéresser à TOUT : la personnalité, les forces et les faiblesses profondes, le savoir, les comportements passés, la motivation, les valeurs et bien sûr les vraies compétences. Personne ne pourra nous reprocher d’être trop exigeant lorsqu’il s’agit de construire l’avenir d’une entreprise. Mais attention, une fois que la perle rare sera  « dans la place », il s’agira alors de LUI prouver qu’il n’aura pas fait de mauvais choix en acceptant le poste. Car le meilleur candidat possible veut, forcément, le meilleur poste possible…

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre téléphone (obligatoire)

Sujet

Votre message

Partager l'article :




Copyright Teemster, Tous Droits Réservés 2016