23Nov

Génération Y : les enfants d’internet, et de la crise

Ils sont nés alors qu’Internet était déjà devenu une technologie de masse, ont grandi avec un ordinateur à portée de main, et aujourd’hui ont tous un smartphone et une tablette pour consulter les offres d’emploi. « Ils », c’est la Génération Y, des individus qui ont connu la crise, l’explosion des divorces et des réseaux sociaux. Des situations à problèmes qu’ils ont traversé, ils en ont retiré des modes de vie et des objectifs souvent très éloignés de ceux de la génération précédente; dans 5 ans, ils représenteront plus de la moitié de la population active.

Génération Y : la recherche du bonheur avant la réussite professionnelle

Les recruteurs, de plus en plus souvent confrontés à ces enfants d’internet, doivent composer avec des candidats au tempérament bien trempé. Car la Generation Y désire moins la réussite professionnelle à tout prix que le fait d’atteindre un certain niveau de bonheur, ce qui va au delà d’un simple plan de carrière. Conciliant vie privée et travail, ce sont eux qui veulent souvent savoir ce qu’il en est des RTT ou de la gestion des congés dans l’entreprise; pas parce qu’ils ne voudraient rien faire, mais parce que pour ceux qui ont connu la séparation de parents trop absorbés par le travail, il n’est pas question de tout sacrifier pour l’entreprise. Un véritable dilemme alors que nombre de recruteurs continuent de chercher de véritables samouraïs au seul service des objectifs de la société.

th_1171-La-Generation-Y-profil-de-ces-enfants-du-web

Génération Y : ils bousculent l’organisation du travail traditionnelle

Plus soucieuse d’équilibre, cette génération est aussi celle qui bouscule les organisations traditionnelles en demandant par exemple à pouvoir travailler à distance. Mais le télétravail reste encore perçu de façon très négative par nombre d’entreprises en France, un autre point de friction d’autant plus saillant que pour cette population hyper-connectée il n’est plus question de donner des heures supplémentaires sans compter, surtout si ces contraintes se doublent d’un temps de transport conséquent.

Génération Y : ils marchent à la confiance et à l’indépendance

Enfin, une hiérarchie trop pesante est plutôt mal vue par ces jeunes souvent indépendants, très à l’aise avec les nouvelles technologies, et qui aiment par dessus tout qu’on leur fasse confiance. Aux employeurs à savoir lâcher la bride pour garder le plus longtemps possible des collaborateurs indépendants et capables du meilleur, mais qui n’hésiteront jamais à aller voir ailleurs s’il sentent que cette confiance n’est plus là.

    Demander une Consultation en Ligne en quelques minutes

    Votre nom (obligatoire)

    Votre email (obligatoire)

    Votre téléphone (obligatoire)

    Sujet

    Votre message

    Captcha

    Partager l'article :

    Tags:

    Tu Recrutes, Tu Cherches un Job ? #Teemster - Solutions Recrutement Fonctions Commerciales

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.